le 17 novembre 2020 à 23:06 - RTS 2 . 1 min. « Ça fait mal. Côté espagnol, Luis Enrique peut sourire : lui qui a fait le pari de profondément remanier et dépoussiérer cette Roja depuis son retour sur le banc à l’été 2019 a vu ses choix porter leurs fruits. Replay ️ 1h50m32s - Futur adversaire des Bleus lors du prochain Euro, l'Allemagne reçoit l'Espagne à Stuttgart dans le cadre de la seconde édition de la Ligue des Nations ! L’Espagne a infligé à la Mannschaft un 6 à 0 historique. L’Espagne a écrabouillé l’Allemagne (6-0) dans le stade de la Cartuja, à Séville, ce mardi en Ligue des nations. Et j'espère que cette victoire sera un nouvel élan», a souhaité le sélectionneur en conférence de presse. Six buts et un ticket vers les demies: dans le stade à huis clos de la Cartuja à Séville, la Roja est sortie de son état apathique de ces dernières semaines (une seule victoire sur les cinq derniers matches, 1-0 contre la Suisse le 10 octobre) pour infliger à l'Allemagne son premier revers depuis plus d'un an (6 septembre 2019 contre les Pays-Bas 4-2, en qualifications pour l'Euro). Ligue des Nations : L’Espagne humilie l’Allemagne 6-0 HISTORIQUE Avec cette victoire, la Roja obtient son ticket pour le dernier carré de la compétition 20 Minutes avec AFP Espagne vs Allemagne Déchainés, les Ibériques l’ont emporté 6 à 0. «C'est très décevant pour nous tous. «Notre objectif était d'arriver au +final four+, on l'a atteint. Découvrez en images tous les buts inscrits durant la rencontre. Deux têtes sur corners d'Alvaro Morata (17e) et de Rodri (37e), un magnifique triplé du jeune ailier (20 ans) de Manchester City Ferran Torres (33e, 55e, 72e) et une dernière réalisation de Mikel Oyarzabal (89e) ont permis à l'équipe de Luis Enrique, largement rajeunie depuis l'an dernier, d'infliger à l'Allemagne l'un des revers les plus retentissants de son histoire. Et en tête de gondole, la soirée de rêve de Ferran Torres : le jeune Citizen, ancien de Valence, a inscrit le premier triplé de sa carrière pro sous le maillot national, alors qu'il ne comptait qu'un seul but en six sélections jusqu'alors (le 6 septembre dernier lors de la victoire 4-0 contre l'Ukraine). La Roja n’a fait qu’une bouchée de l’Allemagne (6-0) ce mardi, à Séville, pour le compte de la sixième journée de la Ligue des nations. Le choc tant attendu de la Ligue des Nations entre l’ Espagne et l’ Allemagne n’a pas eu lieu. Ainsi, l’Espagne n’a plus gagné depuis trois rencontres. Seuls les premiers des quatre poules de la Ligue A sont qualifiés pour l'événement. Deux têtes sur corners d’Alvaro Morata (17e) et de Rodri (37e), un magnifique triplé du jeune ailier (20 ans) de Manchester City Ferran Torres (33e, 55e, 72e) et une dernière réalisation de Mikel Oyarzabal (89e) ont permis à l’équipe de Luis Enrique d’obtenir un ticket vers les demies. Il faut remonter à un match amical contre l'Autriche en 1931 (6-0) pour trouver trace d'une défaite de l'Allemagne par un tel écart. Dispo. Avec cette victoire, l'Espagne a fait ressurgir les critiques sur Joachim Löw et sa sélection, et venge quelque peu le Barça, étrillé 8-2 par le Bayern Munich en quart de finale de la dernière Ligue des champions à Lisbonne en août lors du choc hispano-allemand au sommet. Surtout, la Roja s’ajoute aux Bleus dans le dernier carré de la Ligue des Nations. Découvrez en images tous les buts inscrits durant la rencontre. Et surtout celle du capitaine et défenseur central du Real Madrid Sergio Ramos, qui a cédé sa place à Eric Garcia avant la pause (41e) en boitant légèrement et en se tenant l'arrière de la jambe droite... ce qui risque de compliquer les affaires du Real Madrid, également diminué par la blessure de Raphaël Varane avec la France contre la Suède mardi soir. « Rien n’a fonctionné », a finalement résumé le sélectionneur Joachim Löw, évoquant une « soirée noire ». À Séville, ils ont écrasé une très faible sélection allemande (6-0), leader pourtant au coup d'envoi. Le sélectionneur de l'Espagne, Luis Enrique (d), félicite son milieu Ferran Torres pour son troisième but de la soirée lors du match de groupes de la Ligue des Nations face à l'Allemagne, à Séville, le 17 novembre 2020 / AFP. Et le quatrième but espagnol rend ce constat encore plus criant : après une récupération et une transition très rapides, les Espagnols se retrouvent à trois contre le seul Max pour conclure. Le joueur de Manchester… Ligue des nations; L'Espagne sans Busquets contre l'Allemagne. Le choc de ce groupe 1 entre l'Allemagne et l'Espagne sera donc déjà décisif. (Belga) L'Espagne a remporté 6-0 la 'finale' du Groupe 4 de la Ligue des Nations A mardi à Séville face à l'Allemagne. Votre mot de passe doit comporter au moins 6 caractères, sans espace. L'Espagne, grâce à une démonstration contre l'Allemagne (6-0) à Séville, a rejoint la France, victorieuse de la Suède (4-2) et déjà qualifiée, en phase finale de la Ligue des nations. !#SomosEspaña #SomosFederación pic.twitter.com/CAjUJSWLEp. Haute Définition. (Belga) L'Espagne a remporté 6-0 la 'finale' du Groupe 4 de la Ligue des Nations A mardi à Séville face à l'Allemagne. Ligue des nations. L'Espagne n'a pas fait dans le détail contre l'Allemagne, à Séville (6-0), et se qualifie pour le Final four de la Ligue des nations en octobre 2021 avec la France. Écrasée par l’Espagne, l’Allemagne subit sa plus lourde défaite depuis 89 ans. Nous avons raté ce match tous ensemble», a abondé Neuer sur ARD. 20 Minutes avec AFP. Dans le mano a mano entre l'Allemagne et l'Espagne, c'est la Mannschaft qui a repris les rênes du groupe avant le duel, mardi prochain. L'Espagne a infligé à l'Allemagne sa plus sévère défaite de l'après-guerre, 6 à 0, pour rejoindre la France dans le dernier carré de la Ligue des nations, mardi à Séville. le 17 novembre 2020 à 23:06 - RTS 2 . Le défenseur espagnol Sergio Ramos fait une tête lors du match de groupes de la Ligue des Nations contre l'Allemagne, à Séville, le 17 novembre 2020 / AFP. Paris (AFP) - L'Espagne, grâce à une démonstration contre l'Allemagne (6-0) à Séville, a rejoint la France, victorieuse de la Suède (4-2) et déjà qualifiée, en phase finale de la Ligue des nations. Football: l'Espagne a terrassé l'Allemagne 6 à 0 en Ligue des Nations. Paris (AFP) - L'Espagne, grâce à une démonstration contre l'Allemagne (6-0) à Séville, a rejoint la France, victorieuse de la Suède (4-2) et déjà qualifiée, en phase finale de la Ligue des nations. L’Allemagne assure, l’Espagne bute sur la Suisse / Ligue des nations. L'Espagne a infligé à l'Allemagne sa plus sévère défaite de l'après-guerre, 6 à 0, pour rejoindre la France dans le dernier carré de la Ligue des nations, mardi à Séville. Ligue des nations : l'Espagne met l'Allemagne en déroute Les hommes de Luis Enrique disputeront le Final 4 de la Ligue des nations. Dans un stade à huis clos, la Roja est sortie de son état apathique de ces dernières semaines – une seule victoire sur les cinq derniers matchs, pour infliger à l’Allemagne son premier revers depuis le 6 septembre 2019. tennis. Ligue des Nations : L’Espagne humilie l’Allemagne 6-0. — Mis à jour le 18/11/20 à 03h24. Mardi à Séville, on a tout simplement vécu la plus sévère défaite de l’après-guerre de l’Allemagne. L’Espagne a écrabouillé l’Allemagne (6-0) dans le stade de la Cartuja, à Séville, ce mardi en Ligue des nations. Ligue des nations. Le tirage au sort des demi-finales du Final 4 de la Ligue des nations aura lieu ce jeudi 3 … L'Espagne a infligé à l'Allemagne sa plus sévère défaite de l'après-guerre, 6 à 0, pour rejoindre la France dans le dernier carré de la Ligue des nations, mardi à Séville. Dimanche 11 octobre, Rafael Nadal et Noval Djokovic s’affronteront en finale sur le court Philippe Chatrier de... Roland-Garros : Djokovic-Nadal, une finale pas comme les autres, © 2020 - Bayard Presse - Tous droits réservés - @la-croix.com est un site de la Croix Network, Valéry Giscard d’Estaing, fondateur européen au destin contrarié, Le « giscardisme », incarnation d’une droite libérale et pro-européenne, Covid-19 : le vaccin, une arme diplomatique majeure, Reprise tendue au procès des attentats de janvier 2015, Nicolas Sarkozy, un ancien président face à ses juges, Canicule : le rafraîchissement arrive enfin par le nord-ouest, Cynthia Fleury : « Ne pas soutenir le soin, c’est ruiner la solidarité », Courances, un « jardin d’eau » sans cesse réinventé, Manifestations violentes : la désescalade, principe de la police allemande, États-Unis, 20 morts dans une fusillade à caractère vraisemblablement raciste au Texas, L'enquête russe revient empoisonner Donald Trump au Congrès, Jean Rochefort, le fantaisiste mélancolique, Accusations d’antisémitisme : Stéphane Bern défend l’écrivain Pierre Loti, Promesses d’Église veut « continuer à travailler de manière informelle », Benoît XVI a « des difficultés pour s’exprimer », Les propositions des « Semaines sociales » pour reconstruire la société, Olivier Giroud : « Jésus est avec moi sur le terrain ».
2020 espagne allemagne ligue des nations